Accueil
News
Dossiers
Astuces
Wallpapers

Fan Art

Shopping
 
Forum
Partenaires
Equipe
Contacts



flux RSS Xbox Gazette







Test : Outrun 2006 - Coast to Coast

 


Outrun, un nom mythique pour tous les joueurs de jeux vidéo âgés aujourd’hui d’une trentaine d’années. Sorti au milieu des années 80 en arcade, ce jeu a connu un grand succès auprès du public et plus particulièrement auprès des jeunes. Il proposait une recette toute simple : participer à des courses au volant d’une Ferrari rouge aux côtés d’une belle blonde. Les années ont passé et ce titre phare, longtemps réservé aux consoles Sega, a vieilli lui aussi et atteint les rivages de consoles concurrentes. Cette nouvelle mouture 2006 est-elle à la hauteur des attentes des fans de la série ? Pas certain.

Les différences entre ce Outrun 2006 et son prédécesseur (Outrun 2) sont relativement minimes. On a plus l’impression d’avoir affaire à une réédition d’un jeu sensiblement amélioré que d’avoir entre les mains un nouveau jeu à part entière. A tel point que, pour plus de précisions et pour ceux qui ne connaissent pas le précédent volet, je vous renvoie vers le test d’Outrun 2 réalisé par Inspecteur Gadget. Vous y trouverez toutes les informations.

Sur la trentaine de circuits que propose cette nouvelle mouture, on en comptabilise que 15 nouveaux qui, de plus, ressemblent énormément aux anciens. Les différents modes de jeu prennent le même chemin et ne proposent rien de plus que dans la version précédente. Le mode Contre la montre, le mode Outrun (mode carrière), le mode Coup de cœur où vous devrez satisfaire les caprices de votre passagère et relever certain défis comme faire un maximum de dérapages, doubler le plus de voitures, rouler sur une partie de la route coloriée, percuter des cônes de couleurs…, sous peine de vous faire insulter et lapider par la demoiselle. Seul le mode Coast to coast est nouveau mais s’avère en fait être un mélange de tous les autres.

Côté nouveautés (car il y en a malgré tout), on a, hélas, pas grand chose à se mettre sous la dent. Les défis ont en partie changé puisqu’on échappe au fameux calcul mental pour, en contrepartie, avoir le droit d’éviter des chutes de météorites, de passer sous des arches lumineux ou autres festivités dans le genre. Nouveauté notable, la possibilité d’utiliser le phénomène d’aspiration provoqué par les concurrents adverses, comme dans Sonic Riders du même éditeur, pour gagner de la vitesse. Celui ci n’est accompagné d’aucun effet visuel et seule l’apparition du mot "Aspiration" et une légère accélération vous signalera son existence.


Les graphismes n’ont guère évolués depuis l’épisode précédent et sont, malgré tout, toujours aussi jolis et colorés. Les divers effets de lumière sont particulièrement bien rendus et les décors des courses sont assez variés pour vous assurer le dépaysement.

Les musiques proposent toujours des remixes des versions originales et, là encore, vous pourrez acheter ces versions « old school » qui ont marqué toute une génération de joueurs. Musiques qui sont aujourd’hui le témoignage vivant de cette époque où les bandes sonores de jeux vidéos étaient composées de bip bip, à mille lieux de celles chiadées et symphoniques d’aujourd’hui.


Donc OutRun 2006 Coast to coast vaut-il la peine d’être acheté ? Si vous possédez déjà Outrun 2, je dirais non, car les deux jeux sont quasiment identiques. Si vous ne l’avez pas, il mérite quand même que vous vous attardiez sur lui (et j’ai personnellement pris beaucoup de plaisir à y jouer) car sa ressemblance avec son aîné ne lui enlève en rien ses qualités comme sa conduite purement arcade et le fun qui en émane. Sans parler de la nostalgie et des souvenirs qu’il inspirera aux plus anciens, dont je fais, hélas, partie.


Xav - 25.04.2006







Editeur

Développeur

Site officiel (fr)

Vidéos

Joueur(s)

Date de sortie

Langue

Mode 16/9

Dolby Digital

Xbox Live

Compatible LAN

Age recommandé

Achat

Sega Europe

Sumo Digital / AM2

outrun2006.com

outrun2006.com

1 à 4

31 mars 2006

voix et texte en français

oui

oui

oui

oui

3+

Amazon.fr

Les moins

peu de nouveautés

mode Coast to Coast peu inspiré

Les plus

conduite arcade et fun

courses variées

les musiques

Technique
Graphismes
Son
Jouabilité
Durée de vie
Note:
70%