Accueil
News
Dossiers
Astuces
Wallpapers

Fan Art

Shopping
 
Forum
Partenaires
Equipe
Contacts



flux RSS Xbox Gazette







Test : Ninja Gaiden Black

Commandez ce jeu sur Amazon

 

Ninja Gaiden, sorti en mai 2004, était un jeu d'action explosif, à la réalisation admirable, et aux combats particulièrement réussis. Il était aussi très dur. Qu'apporte le "Black" à tout cela ? De nouvelles missions, de nouveaux modes de difficulté, les hurricane packs (contenus téléchargeables du jeu original), ainsi que plusieurs petits bonus dont des costumes additionnels et la version arcade de Ninja Gaiden, le tout à petit prix.

Ninja Gaiden Black n'est donc pas un nouvel épisode de la série, pour cela il faudra attendre une probable réalisation de la Team Ninja sur Xbox 360 (le jeu est en projet, mais sans que le support n'ait pour l'instant été précisé). Ninja Gaiden Black est une sorte de version collector de Ninja Gaiden, un peu comme la version Classic de Splinter Cell l'était en son temps pour la première aventure de Sam Fisher. Ninja Gaiden était déjà sorti en version Classic au début de cette année 2005 (mais sans tous les bonus que nous allons découvrir), attention donc à l'emballage si l'achat vous intéresse, pensez à repérer l'appellation "Black".

L'histoire reste la même, pas de véritables changements de ce côté, si ce n'est l'ajout de quelques petites cinématiques faites avec le moteur du jeu, et donnant un peu plus de relief au personnage d'Ayane. Ninja Gaiden était un jeu difficile, dans le bon sens du terme, c'est à dire qu'il proposait un véritable challenge "old school" bien agréable, mais qui pouvait rebuter les joueurs occasionnels. Tecmo a pris cela en considération en ajoutant deux nouveaux modes de difficulté : Débutant Ninja et Maître Ninja, une très bonne initiative. Le premier s'adresse aux petits scarabées ayant deux mains gauche, tandis que Maître Ninja est destiné aux vrais ninjas réincarnés en grands virtuoses du pad, avec une difficulté excessivement élevée. Comme tous les bonus ou presque de cette version Black, ces deux modes de jeu sont à débloquer, l'aventure commençant par défaut en difficulté normale (à moins qu'une sauvegarde, mais uniquement d'un jeu terminé, de Ninja Gaiden soit présente sur le disque dur). Les portes de "Maître Ninja" ne s'ouvriront donc qu'après avoir fini le jeu successivement en normal (ou débutant), puis difficile, et enfin très difficile. Pas pour tout de suite donc pour les joueurs ne s'étant jamais essayé à ce titre. Le mode de difficulté débutant se débloque d'une autre manière, puisqu'il faut mourir trois fois dans le premier niveau pour que le jeu propose ce terrible choix : "Voulez-vous abandonner la voie Ninja ?". En répondant oui, puis encore deux fois oui au message "Etes-vous vraiment sûr ?" qui s'affiche à l'écran, Ayane fait son apparition et relègue Ryu Hayabusa, du rang de maître ninja à celui d'apprenti. La honte et l'infamie (très passagères et plutôt comiques d'ailleurs) sont donc les prix à payer pour pratiquer le jeu en mode débutant. Après cela, le choix est donné de sauvegarder sa progression, puis Ayane revient en donnant un ruban violet qui augmente les dommages causés aux adversaires (qui font eux-même moins de dégâts dans ce mode), et refera plusieurs passages au cours de l'aventure pour aider le ninja débutant grâce à des conseils et des objets divers proposant des avantages intéressants (boules de riz qui soignent, parchemins de résurrection, rubans ajoutant des bonus).

Les contenus des deux hurricane packs sont accessibles de façon transparente et automatique dans Ninja Gaiden Black. On retrouve donc dès le début de l'aventure les deux vues caméra (sélectionnables avec une pression sur le stick droit), ce qui a pour effet positif de rendre la maniabilité plus aisée, même si l'on reste parfois encore coincé en plein milieu d'un combat acharné. Le bâton lunaire, nouvelle arme du premier pack est disponible très vite dès le deuxième niveau, et ce quel que soit le mode de difficulté choisi. Il en va de même pour plusieurs autres objets, amulettes et armes, telles que les anecdotiques bombes fumigènes. Le parchemin "intercept" a lui par contre été retiré du jeu, vu que son utilisation était avant tout destinée aux compétitions Master Ninja Tournament, qui appartiennent désormais au passé, ou à la légende devrais-je dire.

Le mode Missions est, pour les vétérans et amoureux du jeu original, la vraie nouveauté, qui a elle seule justifie l'achat de cette version Black. Ce mode n'est malheureusement pas accessible avant d'avoir terminé le jeu (dans n'importe quel niveau de difficulté), c'est un peu regrettable, bien que compréhensible au vu de la grande difficulté de ces nouveaux challenges. Rien de particulièrement novateur ici, mais c'est efficace et prenant. Imaginez des salles (pour la plupart tirées de l'aventure principale) remplies d'ennemis qu'il faut trucider avec un arsenal prédéterminé, tout en tentant de rester en vie. Les joueurs occasionnels, ou ceux ayant terminé le jeu en mode débutant risquent vite d'être dubitatifs quant à l'intérêt, par contre, ceux aimant les challenges, et connaissant bien les techniques à utiliser contre chaque type d'ennemi, devraient y trouver largement leur compte, puisque ce sont 50 missions (10 phases de cinq missions) qui sont au programme. Chacune d'entre elles peut être jouée dans différents modes de difficulté, de normal à maître ninja, de quoi s'occuper un moment donc. Les cinq dernières missions sont tirées directement de l'Hurricane Pack 2.

Côté graphismes et audio, le jeu n'a pas pris une ride et reste identique à Ninja Gaiden, soit d'un excellent niveau, même pour ceux ayant déjà pu visionner les dizaines de vidéos en haute résolution des titres à venir sur Xbox 360. Ninja Gaiden Black rappelle à juste titre que la première Xbox est encore en excellente santé et capable de belles prouesses ludiques et graphiques dans les mains de développeurs talentueux. Un très petit regret à signaler, et qui est sans doute très subjectif et personnel, je trouve les boîtiers des jeux en versions Classic plutôt disgracieux. Et cette version Black sort directement en Classic, ce qui fait que c'est la boîte, pas très belle à mon sens, ci-dessous à gauche que l'on trouve en magasin en Europe, alors qu'en Amérique du Nord, les joueurs ont droit à un plus bel emballage (image du milieu). L'image de droite correspond à la fourre du jeu sorti en 2004. Rien de grave bien sûr, mais pour une version que l'on peut qualifier de collector, c'est un peu dommage je trouve. A propos de l'emballage, on remarquera encore que l'âge conseillé passe de 16 à 18 ans, le jeu étant plutôt violent et explicite.

Ninja Gaiden offre une action intense et prenante avec des graphismes toujours au top de la Xbox. Cette version Black s'ouvre au plus grand nombre grâce à son prix réduit, et à deux nouveaux modes de difficulté, l'un étant réservé aux débutants, l'autre aux guerriers endurcis. Ces derniers apprécieront sans nul doute les 50 missions qui offrent un challenge de taille et de quoi les occuper longtemps. A l'instar d'Ubisoft avec ses Splinter Cell, c'est agréable de constater que certains développeurs prennent le temps de prolonger l'expérience de jeu en ajoutant des contenus téléchargeables, de nouvelles missions, de nouveaux costumes, et autres bonus qui ici sont tous réunis dans un même emballage, pour le prix d'un Classic. Difficile de faire mieux sans que ce soit un véritable nouvel épisode. Si vous n'avez pas encore succombé à l'appel de l'épée du dragon, c'est le moment de le faire, il n'y a plus aucune raison désormais de passer à côté d'un des meilleurs jeux d'action de cette génération.

Max73 - 27.10.2005



Editeur

Développeur

Vidéos

Site officiel

Joueur(s)

Date de sortie

Langue

Mode 16/9

Dolby Digital

Xbox Live

Compatible LAN

Age recommandé

Achat

Microsoft

Tecmo (Team Ninja)

rubrique vidéos

xbox.com

1

21 octobre 2005

textes en français

oui

oui

classements

non

18+

Amazon.fr

Les moins

ralentissements en 50Hz

aucun bonus accessible dès le départ

Les plus

petit prix

combats intenses et de qualité

graphismes toujours au top

nombreux nouveaux bonus

Technique
Graphismes
Son
Jouabilité
Durée de vie
Note:
96%