Accueil
News
Dossiers
Astuces
Wallpapers

Fan Art

Shopping
 
Forum
Partenaires
Equipe
Contacts



flux RSS Xbox Gazette







Test : NHL Rivals 2004

Commandez ce jeu sur Amazon

 

Le nombre de jeux de Hockey sur glace semble croître chaque année. Après les versions d’Electronics Arts, de Sega ou encore de Midway, c’est au tour de Microsoft Games de nous présenter son bébé.

Comme le titre de ce jeu le mentionne, NHL Rivals est axé sur les rivalités. Quelles rivalités? C’est simple, celles qui durent depuis des années entre certaines équipes du championnat de la National Hockey League (NHL). Cette originalité du jeu, outre la possibilité de jouer des matchs entre équipes rivales, n’offre qu’une façon un peu différente d’aborder ce sport, histoire de se démarquer un peu de la concurrence. Car, fait peu surprenant, les modes de jeux proposés, exceptés ces duels particuliers, sont tout ce qu’il y a de plus classique pour un jeu de Hockey : Play-offs, saison complète, match exhibition, franchise, etc. Ces compétitions sont souvent paramétrables à volonté : difficulté, degré de réalisme, nombre d’équipes engagées ou encore nombre de matchs (et donc durée). La plus intéressante reste évidemment la saison complète, qui permet de contrôler son équipe favorite plus longtemps, dans le but de la mener jusqu’à la phase finale des play-offs. Dans ce mode de jeu, en gardant la durée standard des matchs (soit quinze minutes), vous en aurez pour des dizaines d’heures de jeu, puisqu’il y a une quarantaine d’équipes à affronter et à de nombreuses reprises.

Bien qu’il semble, compte tenu de son approche particulière, s’orienter vers l’arcade, ce jeu n’est pas forcément le plus simple à maîtriser. Les commandes de base (shoot, passe, feinte, mise en échec, etc.) s’assimilent en quelques secondes. Mais quelques subtilités se cachent dans ce gameplay assez classique. Par exemple, lorsqu’un joueur est plaqué contre une des vitres, il a la possibilité soit de se dégager (en « remuant » le stick gauche), soit de faire glisser le palet d’un côté ou de l’autre pour qu’un de ses coéquipiers le récupère. Cette dernière action se réalise avec le stick droit. C’est justement dans l’utilisation du stick droit que résident la plupart des subtilités des contrôles. En possession du palet, il pourra servir à faire des passes dans une direction plus précise. Il vous permettra aussi de prendre le contrôle d’un joueur particulier quand vous n’aurez pas le palet, en l’inclinant simplement dans sa direction. Autre idée bien pensée, la possibilité d’ordonner à un de vos attaquants, lorsqu’il se retrouve derrière la cage adverse, de la contourner rapidement et d’essayer de tromper le gardien par surprise, tout cela d’une simple pression sur le bouton de tir. Le nombre d’actions possibles s’enrichit donc de quelques astuces bien pensées, qui cassent la monotonie qui risquerait de s’installer.

Dans les premières minutes de jeu, marquer un but représentera un petit exploit (sauf si vous jouez dans les modes de difficultés faciles, peu intéressants). Les adversaires sont hargneux et défendent leur goal efficacement. La méthode « type » de la plupart des jeux de hockey pour marquer un but, à savoir faire une passe transversale devant le but pour décaler le gardien, puis shooter, ne fonctionne pas aussi facilement, les gardiens étant très efficaces. Il faudra faire preuve d’originalité et de tactique (et de chance) pour réussir à tromper les défenses.
Pour vous aider dans cette tache, les joueurs sont « classés » en plusieurs catégories: snipers (les meilleurs tireurs), agitateurs (le nom en dit assez…), meneurs (peu rapides mais constructifs) et polyvalents. Chaque type de joueurs possède des capacités particulières. En jeu, quand un joueur reçoit le puck, son « pedigree » s’affiche un instant, pour que vous sachiez mieux qu’en faire. Un autre petit plus du gameplay bien pratique. Après quelques heures d’entraînement (il existe d’ailleurs un mode destiné à cela), on prendra vraiment plaisir à construire de superbes actions, ponctuées par un magnifique but. Les statistiques sur les joueurs et les équipes sont vraiment extrêmement complètes et vous pourrez savoir tout ce que vous voudrez au fil de la saison virtuelle sur les divers classements (meilleurs gardiens, meilleurs buteurs, etc.), sur les blessures ou encore sur les récompenses distribuées. Si l’idée vous séduit, vous pourrez aussi créer un joueur pour l’intégrer à votre équipe.

D’un point de vue technique, le jeu est très réussi. Les graphismes sont assez riches. Les joueurs sont détaillés, les reflets sur la glace réalistes et, dans l’ensemble, le public est bien réalisé aussi. On aurait peut-être apprécié que les traces laissées par les patins restent sur la glace, un peu comme dans Top Spin (sur la terre battue hein… pas la glace). Les animations sont réussies, notamment celles des chocs entre les joueurs. La physique globale du jeu semble plutôt réaliste également, comme le prouvent les sorties de jeu des palets ou les buts « gag », causés par une déviation malheureuse d’un joueur ou du gardien lui-même. On regrettera le choix des caméras pendant les replays, souvent peu pratique. Au niveau sonore, on fait dans l’efficace aussi, avec des commentaires (in english off course) plutôt réussis et vivants, mais qui peuvent finir par lasser. Qu’ils soient en anglais ne dérange pas, c’est même presque un plus pour le réalisme. Mais cela n’empêchait pas le développeurs de traduire les menus du jeu… Les bruitages du jeu et du public sont très bons, et encore plus si vous profitez du Dolby.

Le jeu est compatible Live et, vous ne pourrez pas ne pas le savoir puisque le jeu vous le rappelle toutes les trois secondes, XSN. En affrontant des adversaires humains, vous saurez enfin si vous êtes vraiment bons ou si vous vous êtes habitués aux routines de la machine qui vous affrontait jusque là… Grâce à plusieurs modes de jeu et à la possibilité d’organiser de nombreuses compétitions via le XSN, la durée de vie du jeu, déjà fort respectable, risque d’augmenter de manière exponentielle si vous accrochez. Du contenu téléchargeable est annoncé. On peut espérer des mises à jour, de la composition des équipes par exemple. Cet aspect donne à NHL Rivals un avantage non négligeable face aux titres de EA (pas de Live) ou de Sega (pas de XSN).

En résumé, on peut dire que NHL Rivals 2004 est un jeu complet, qui peut convenir tant aux débutants, puisque la prise en main est très accessible, qu’aux spécialistes, grâce à une richesse tout de même intéressante. Les fans de Hockey auront l’embarras du choix entre ce jeu, l’ESPN de Sega (plus pointu), le NHL 2004 d’EA (nombreuses licences mais pas de Live) ou encore le NHL Hitz de Midway (qui est arcade à 100%). Pour peu que vous n’ayez pas encore fait l’acquisition du jeu de Sega, NHL Rivals possède de nombreux atouts (le Live en tête) et très peu de défauts.


Sam Fisher - 26.01.2004

 

NHL Rivals 2004

Editeur

Développeur

Vidéos

Joueurs

Date de sortie

Langue

Mode 16/9

Dolby Digital

Compatible Xbox Live

Compatible LAN

Age recommandé

Commandez ce jeu sur Amazon.fr

Microsoft Games

Microsoft Games

XboxTV

1 à 4

23 janvier 2004

anglais, manuel en français

?

oui

oui et XSN

non

tous publics

tout en anglais

vive concurrence

animations

compromis arcade-réalisme

richesse

son

Technique

Graphismes

Son

Jouabilité

Durée de vie

Note

80 %