Accueil
News
Dossiers
Astuces
Wallpapers

Fan Art

Shopping
 
Forum
Partenaires
Equipe
Contacts



flux RSS Xbox Gazette







Test : NFL Fever 2004

Commandez ce jeu sur Amazon


Tout le monde en Europe connaît le football américain, mais peu le pratique. On le connaît car on en a vu dans des films, des reportages ou encore des scènes de certains téléfilms, mais qui a déjà vu un match complet ? Bien que le SuperBowl obtienne chaque année la meilleure audience télé de la planète (si, si), rares sont les passionnés sur notre continent. Si rares qu’on se demande bien pourquoi tout les ans, sur chaque console, on nous sort deux, voir trois softs tirés de ce sport ô combien viril…

Perdu : le joueur moyen l’est, et ce, dès les premiers menus. La section Dynasty est un championnat dans lequel il faudra faire évoluer son équipe dans le classement au cours d’une saison, c’est le mode qui propose le plus gros challenge du jeu. Le menu Network Play donne accès au Xbox Live et le menu General Manager permet de gérer les échanges de joueurs entres équipes, les transferts ou de créer des joueurs. Les modes Practice et Single Game sont assez parlant quant à leur contenu.

Le dépaysement est surtout dû à la barrière de la langue, et à la multitude de sigles et d’abréviations incompréhensibles au départ. Alors malin que tu es, tu vas te reporter au livret, histoire d’essayer d’y voir plus clair. Erreur ! Seules 6 pages sont en français et elles ne te seront d’aucun secours. Seule échappatoire, le mode practice qui, comme on s’en doute, nous apprend les bases. Finalement assez ludique, on s’amuse à enchaîner les passes liftées, les lobs et les plaquages, tellement ludique qu’on aurait aimé qu’il dure un chouïa plus longtemps. C’est en pratiquant qu’on apprend, donc on se lance ensuite dans un match d’exhibition pour voir si l’entraînement à porté ses fruits. Et là, désastre, des menus en veux-tu en voilà, avec tout un tas de flèches : des rouges, des jaunes, des vertes. Inutile de dire que pour les débutants, le mieux est de ne rien faire, et de laisser le soin au coach de faire son boulot.

Après tous ces réglages, si réglages il y a eu, le match débute, et là on peut juger sur pièce de la qualité graphique du soft, et non pas sur quelques images aguichantes. Si celles que vous trouverez en bas de ce test sont jolies, il en est tout autrement une fois le jeu en mouvement. Le terrain tout d’abord ne subi pas les assauts des joueurs et n’est pas particulièrement beau, en tout cas on a souvent vu mieux. Pour ce qui est des sportifs, difficile de les distinguer les uns des autres, mis à part quelques zooms bien placés pendant les replays, on croirait voir des clones, il faut dire que le casque n’aide pas à la distinction. Il est d’ailleurs possible de créer quelques joueurs, mais cela reste toutefois bien plus limité qu’un Top Spin, ici on se contente en gros de choisir entre des visages prédéfinis, et la couleur des habits. Basta! Si bien qu’on ne tentera l’aventure que peu de fois.

Au niveau de la foule, ça reste tout ce qu’il y a de plus convenable pour un jeu de sport, des sprites qui bougent, on commence à connaître depuis les 16 bits, mais il faut avouer que dans NFL Fever 2004, l’effet est plutôt bien rendu. Bref, le niveau graphique reste moyen, et en deçà de ce qu’on pouvait espérer pour une exclusivité Xbox. C’est propre, presque trop, et austère.

Comme la grande majorité des jeux Xbox, NFL Fever 2004 propose une compatibilité DD 5.1, celle-ci s’avère être de bonne facture, mais les réglages de base sont un peu trop gonflés à mon goût et on aura vite fait de baisser via les options, les cris des joueurs, agaçants très rapidement car répétitifs. Cependant, les supprimer complètement entacherai l’ambiance du match, même si la foule joue encore une fois bien son rôle. Évidemment comme dans la plupart des jeux de sports, la musique est absente durant les joutes, mais on notera qu’il est possible de charger une bande-son depuis le disque dur pour l’écouter pendant les longues phases de gestion pré-match, dans les menus, les sous-menus, bref quand on n’est pas sur le terrain.

Côté jouabilité, c’est plus ardu qu’un jeu de football dit « classique » mais avec un bon rodage, on arrive à s’en sortir sans trop de fracas et à éviter les adversaires grâce à un joli crochet tout en protégeant le ballon. Le système de passe est particulièrement bien pensé : seule la gâchette R sert à passer, mais il faudra auparavant choisir la destination de la balle. Pour ce faire, il suffira de presser une des cinq touches s’affichant au-dessus des joueurs de votre équipe. Tout en anticipant la trajectoire de la balle ET du coéquipier. Ca a peut-être l’air compliqué comme ça, mais c’est la première chose qu’on arrive à faire de façon correcte.
Ensuite suivant la fonction du joueur qu’on incarne, les commandes changent (quaterback, défenseur, etc).
Le gros problème, c’est qu’on n’a pas le temps de vraiment s’amuser. Je m’explique : les phases de jeu durent rarement plus de 20 secondes avant qu’il n’y ait un coup de sifflet. Évidemment ce sont les règles de ce sport qui le veulent, et si elles étaient différentes ça ne serait plus du foot américain, mais quand même, j’estime que c’est un sacré handicap pour ce qui est du plaisir du jeu. C’est, pour faire court, ce qui fera que vous accrocherez ou non. Surtout qu’après un arrêt de jeu, on passe par la case « menu » impliquant réglages et changements.

A noter qu'il y a dans le fin fond d'un menu qui se nomme options, une section dans laquelle sont disponibles les vidéos de Links 2004, Top Spin, Amped 2, NHL Rivals 2004 et NBA Inside Drive 2004.

Difficile de conseiller un jeu qui, malgré toute la bonne volonté du monde, reste inaccessible pour 99% des joueurs européens. Alors je vais te le conseiller, à toi, oui toi qui as eu le courage de lire ce test jusqu’au bout, toi qui est fan d’homme vêtu de collant, à toi qui tout simplement aime ce sport. Pour les autres, il est beaucoup trop complexe et exigeant. NFL Fever 2004 a au moins le mérite d’avoir ouvert le bal de la saison sports 2004 de Microsoft sur Xbox avec un attribut intéressant : le XSN.


Inspecteur Gadget - 14.11.2003

 

 

NFL Fever 2004

Editeur

Développeur

Vidéos

Joueur(s)

Date de sortie

Langue

Mode 16/9

Dolby Digital

Compatible Xbox Live

Compatible LAN

Age recommandé

commandez ce jeu sur Amazon.fr

Microsoft Games

Microsoft Games

XboxTV

1 à 4 (console), 1 à 8 (Lan)

19 septembre 2003

Voix et texte en anglais

non

oui

oui et XSN

oui

Tous publics

trop complet

anglais intégral

trop exigeant

compatible Xbox Live et XSN

complet

ambiance des stades

Technique

Graphismes

Son

Jouabilité

Durée de vie

Note

75 %