Accueil
News
Dossiers
Astuces
Wallpapers

Fan Art

Shopping
 
Forum
Partenaires
Equipe
Contacts



flux RSS Xbox Gazette







Test : Enclave

Achetez ce jeu au meilleur prix!


Développé par une équipe suédoise, du nom de Starbreeze, Enclave est encore considéré aujourd’hui comme l’un des plus beaux jeux Xbox, le plus beau diront certains. L’habitant faisant rarement le moine, voyons ce que vaut ce jeu un an après sa sortie. Pour faire court, Enclave, désigne la déchirure des terres de Celenheim, une déchirure séparant le bien du mal. Cette faille tend maintenant à se rétrécir, et bientôt le manichéisme sera de retour.

Enclave a ceci de particulier de proposer deux campagnes distinctes, les Dark et Light Sides. Il est toutefois impossible de choisir dès la première partie, il faudra finir la campagne de lumière pour débloquer celle de l’ombre. Même si le plus souvent dans ces deux campagnes on refait les mêmes niveaux, le fait de les parcourir dans un ordre différent donne un autre point de vue de l’aventure, de plus les objectifs et les points d’encrages changent. Même le scénario et la voix de la narration s’adaptent. Bref, la longueur est une vertu qu’Enclave semble connaître. Autre vertu : la difficulté, car aussi long soit le chemin, il ne sera pas de tout repos. Dès les premiers pas, le joueur est dérouté par une jouabilité scandaleuse pour le genre, en effet le personnage se dirige comme dans un FPS, en jouant avec les deux sticks analogiques. Le temps d’adaptation est très long, et même en fin d’aventure il n’est pas rare de s’emmêler les pinceaux. Il est cependant possible de choisir entre la vue à la première personne et celle à la troisième grâce à la touche noire, bien plus confortable pour viser, mais moins agrèable à jouer. La difficulté n’incombe pas seulement à la jouabilité, mais aussi au sadisme des développeurs. Non seulement les niveaux sont gigantesques, mais en plus ils sont dépourvus de checkpoints (à de rares exceptions près) rendant la tache quasi insurmontable par moment. Il arrive souvent, très souvent, qu’après une heure de jeux on tombe dans une embuscade ou un piège savamment dissimulé, causant la mort… Ton sang-froid tu garderas, car recommencer tu devras.

Mauvais pour les nerfs, Enclave l’est; mais pour la rétine, il en est tout autrement. Si l’animation souffre parfois de grosses saccades, l’éponge sera vite passée devant les graphismes de ce jeu. Niveaux au bord de la lave, sur une île entourée par les cieux, ou encore et principalement dans des lieux empreint d’héroic fantasy, châteaux-forts, et cathédrales. On est littéralement happé par la beauté du jeu. Marcher sur un pont de bois, un ruisseau courant sous vos pied, avec pour toile de fond la forêt… Il faut le vivre pour comprendre !
Dommage aussi que le jeu soit parsemé de bugs, avec des bras qui traversent les murs ou des ennemis qui restent coincés dans le vide. Côté bande son, Enclave s’en sort avec les honneurs, tout est traduit dans la langue de José Bové, et de bien belle manière. Des musiques bien dans le ton et des bruitages aux petits oignons, le tout en 5.1 comme la Xbox nous en a donné l’habitude.

Si Enclave est loin d’être parfait, avec sa jouabilité médiocre, ses ralentissements, sa difficulté hors normes, et l'absence de tout mode multijoueurs, la beauté du soft, on dira ce qu’on voudra, rattrape le tout. Après avoir fini la première campagne, on signera volontiers pour la seconde, le plaisir de fouler du pied les terres de Celenheim étant toujours présent. Ce jeu est magique. A noter que Enclave II est déjà en développement.


Inspecteur Gadget - 3.11.2003

 

 

Enclave

Editeur

Développeur

Site officiel

Vidéos

Joueur(s)

Date de sortie

Langue

Mode 16/9

Dolby Digital

Compatible Xbox Live

Compatible LAN

Age recommandé

achetez ce jeu au meilleur prix !

Vivendi

Starbreeze (Suède)

Enclave Game

Enclave Game

1

30 août 2002

français

oui

oui

non

non

Déconseillé aux moins de 16 ans

beaucoup trop dur

saccades

jouabilité

pas de multijoueurs

sublime

deux campagnes

l'ambiance

plus de 12 personnages jouables

des dizaines d'armes et objets magiques

Technique

Graphismes

Son

Jouabilité

Durée de vie

Note

84 %