Accueil
News
Dossiers
Astuces
Wallpapers

Fan Art

Shopping
 
Forum
Partenaires
Equipe
Contacts



flux RSS Xbox Gazette







Focus : Prince of Persia 2 - L'Ame du guerrier




Développeur

Editeur

Vidéos

Site officiel

Date de sortie


Ubisoft

Ubisoft

rubrique vidéos

lien

2 décembre 2004



Le prince, après ses aventures dans « Les sables du Temps », est contraint de repartir au combat. Ses exploits lors de sa dernière aventure ont eu quelques conséquences imprévues. Il s’est lui-même créé un nouvel ennemi, pas n’importe lequel en plus. Il s’agit du Dahaka, personnification immortelle du Destin, contre laquelle des armes conventionnelles ne sont d’aucune utilité. Apprenant que c’est son passé qui risque de briser son futur, le prince décide de lutter (ah bon ?) et de trouver la source des sables du Temps, seul moyen d’effacer ses actions, de refermer la faille qu’il a créée dans la ligne immuable du Temps. Ce voyage le fera affronter de nombreuses créatures et le mènera dans des lieux bien plus sombres que ceux qu’il arpentait dans ses dernières aventures. Un programme chargé en perspective pour le héros bondissant.

Le prince aura de multiples ennemis dans sa nouvelle quête, mais aussi quelques alliés, heureusement. Pour lui mettre des bâtons dans les roues, il pourra compter sur l’Impératrice du Temps, étroitement liée aux sables du Temps, qui dirige, depuis le passé, une armée de créatures des sables que vous vous devrez de terrasser. Sa fidèle servante, Shahdee, pourrait bien avoir été créée à son image. Elle ne cessera de vous harceler sur l’île du Temps, demeure de l’Impératrice, à laquelle elle est dévouée, tout en la haïssant pour les mauvais traitements que lui a fait subir sa maîtresse. Le revenant des sables vous barrera la route plus d’une fois, sans être une menace réellement mortelle. Son but est de vous empêcher d’atteindre l’Impératrice. Les ennemis que le Prince croisera au fil des niveaux seront variés : guerriers aux épées acérées, corbeaux, créatures démoniaques…
Face à tous ces ennemis, sans oublier le Dahaka, qui pèsera sur vous telle une épée de Damoclès, il y a de quoi se sentir un peu esseulé. Heureusement, un vieux sage vous conseillera tout au long de l’aventure, après vous avoir dévoilé votre destin tragique. Sa sagesse vous sera très utile. Une alliée inattendue essayera aussi de vous aider à empêcher la création des sables du Temps, Kaileena, une jolie servante de l’Impératrice, que le Prince aura eu la bonne idée de sauver.

Les combats du monarque agile verront défiler nombre de décors. Vous prendrez des allures de pirate en combattant sur des bateaux contrôlés par vos adversaires, vous ferez des cabrioles dans des tours à l’architecture compliquée, vous visiterez bien sûr l’île du Temps, source de vos ennuis ; attendez-vous à voir du paysage.
Le Prince, bien qu’il ait vieilli de quelques années, garde toute son agilité et sa maîtrise des armes. Au combat, il décapitera, découpera en rondelles ou hachera menu ses ennemis à l’aide de nombreuses épées, de haches, de dagues et de tout ce qui lui tombera sous la main : bâton, planches, fusil d’assaut (cherchez l’intrus)… Un nouveau système de combats permettra de combiner ces armes pour plus d’efficacité, en en tenant une dans chaque main. En plus de ces armes blanches, vous disposerez toujours de pouvoirs. Ce ne seront plus exactement les mêmes que dans le premier volet, mais ils devraient vous permettre d’occire tout aussi bien vos ennemis. En combinant vos armes, des acrobaties toujours aussi nombreuses et les pouvoirs des sables du Temps, vous aurez la possibilité de créer un vrai ballet martial à l’écran, jouant sur la grâce du héros. Vous volerez l’arme d’un ennemi de manière à en avoir deux, vous enchaînerez par un saut sur sa tête pour prendre de l’élan, vous tournerez autour d’une poutre surélevée, avant de retomber dans le dos de deux autres adversaires, dont les têtes n’attendront que la caresse de vos lames… et ce ci n’est qu’un exemple des possibilités de gameplay.
On espère que ce dernier sera toujours aussi efficace. Les actions d’éclat s’enchaînaient naturellement dans le premier volet, on compte sur les développeurs du second pour reproduire un gameplay intuitif et aisé, tout en étant jubilatoire.

Techniquement le jeu est très réussi. Les graphismes sont léchés, même s’ils n’atteignent pas non plus des sommets (le titre sort aussi sur PS2). La grosse évolution par rapport au premier volet est certainement la taille des environnements, qui devrait être revue à la hausse de manière appréciable. Leur niveau de détail semble avoir progressé aussi, pour le plaisir des rétines. Les animations des combats sont toujours d’excellente facture, très fluides. Les combats au milieu des armées ennemies seront donc toujours aussi agréables à voir. La classe du Prince pourra donc librement s’exprimer.
Au niveau sonore, l’ambiance sera plus « rock ». Le héros a vieilli, les combats seront plus intenses et plus durs, la musique s’adaptera donc logiquement. Les airs envoûtants de l’Orient devraient être moins présents mais resteront tout de même en toile de fond (pour écouter des extraits de la BO, rendez-vous sur le site officiel et cliquez sur les liens en haut à droite). Les doublages devraient être de qualité. Signalons entre autres la présence de Monica Belluci pour doubler Kaileena, en VO en tout cas.
Pour découvrir un peu mieux les graphismes et l’ambiance de ce titre, il ne vous reste plus qu’à visionner images et vidéos proposées sur cette page. Sur le site officiel, vous découvrirez également de nombreux bonus : petits jeux, écrans de veille, etc.

Plus que quelques semaines avant de voir apparaître la marque sanglante du Prince de Perse, bien décidé à trancher dans le vif. Tenez-vous prêts !

- Premières impressions (par Euhics) :

Nous avons pu assister à une présentation de Prince Of Persia 2, malheureusement il s’agissait d’une version PS2 et qui ne représentait bien entendu pas la même qualité que nous devrions avoir droit sur Xbox, mais force était de constater que même sur ce support le jeu s’en tirait vraiment bien, à part un frame-rate pas encore tout à fait au point mais qui a largement le temps d’être optimisé d’ici la sortie du jeu. La présentation à laquelle nous avons assisté montrait en première partie le héros sur un navire se faisant attaquer par des ennemis masqués. Le combat commence alors, le héros saute dans tous les coins tout en attaquant, il saute même tellement loin qu'il sort du bateau, heureusement pour se rattraper sur le bord et revenir au combat. Il s'empare d'un ennemi et s'en sert de bouclier contre un autre adversaire lui lançant des projectiles, pour ensuite riposter dans une suite d'acrobaties fidèles au Prince de Perse. Première bonne nouvelle, nous n’avons pas constaté durant la présentation de problèmes de caméra, ce qui était le gros défaut du premier épisode. Ensuite le héros se voit doté de nouveaux mouvements, comme la possibilité d’utiliser un corps ennemi à son avantage ou (selon la documentation que nous avons reçue avec la présentation) d’utiliser des éléments du décors lors du combat. Dans la deuxième partie de la présentation, nous nous sommes retrouvés dans une sorte de grotte dotée de grands décors plutôt bien détaillés. Plusieurs musiques évoquent fortement les mélodies très réussies du premier épisode. Mais les développeurs semblent avoir voulu cette fois rajouter un côté plus sombre, qui se traduit étonnamment par des guitares bien lourdes et des sonorités issues du hard-rock, ce qui va de pair avec l’assombrissement et le durcissement du héros.


Sam Fisher - 20.11.2004